Remise des palmes académiques à Monsieur Célestin SIMBA
Article mis en ligne le 26 août 2014
Imprimer logo imprimer imprimer en pdf

Il a été procédé à l’élévation de Monsieur Célestin SIMBA en qualité de chevalier de l’ordre des palmes académiques dont il convient de rappeller qu’elles furent créées en 1808 par Napoléon Ier pour honorer les membres éminents de l’Université et qu’elles sont la seule distinction impériale encore décernée de nos jours et la plus ancienne des décorations remises à titre civil.
Il s’agit de récompenser les membres de la communauté éducative, enseignants ou non, français ou étrangers qui ont rendu d’éminents services à l’éducation ou à l’expansion de la culture française dans le monde.
Avec Célestin, ces deux qualités sont réunies : en effet, au cours de ces 37 années passées au lycée Charlemagne, il a su se rendre précieux et contribuer au bon fonctionnement de l’établissement.
Né le 08 novembre 1952 à Léopoldville dans ce qui est encore le Congo belge, Célestin SIMBA suivra des études alternativement entre les deux Congo. Les vicissitudes d’une histoire régionale marquée par les indépendances le conduiront à s’installer à Pointe-Noire.
En 1977, il fait une rencontre qui marquera sa vie. André BOURGEOIS, alors proviseur de l’école consulaire Charlemagne, lui propose d’intégrer le personnel du lycée en qualité de bibliothécaire.
En 1987, il obtient son diplôme de documentaliste et au fil des années contribuera à l’évolution d’un service passé de l’état de bibliothèque à celui de CDI.
En 2009, au titre de la mobilité professionnelle, il intégrera les fonctions d’agent-chef, poste qu’il occupera à la satisfaction générale jusqu’à son départ à la retraite en 2013.
Marié, père de 3 enfants, dont David, informaticien au lycée, et grand-père de deux petits-enfants, Célestin coule désormais une retraite active autour de sa passion de toujours, le maraichage.
A travers Célestin SIMBA, c’est l’ensemble des personnels congolais qui doivent se sentir honorés par cette distinction. Elle marque la reconnaissance de la République à celles et ceux, qui par leur engagement, leur dévouement, leur travail quotidien, à travers le monde et particulièrement dans les pays francophones, marquent leur attachement à la défense des valeurs portées par le système éducatif français et contribuent au rayonnement culturel de la France et à la promotion de la francophonie.


Forum
Répondre à cet article

Dans la même rubrique





RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2013 © Lycée Français Charlemagne - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.78.4
Hébergeur : OFIS