Jack PERCHER rencontre les TL
Article mis en ligne le 12 novembre 2014
Imprimer logo imprimer imprimer en pdf

Sur le geste théâtral, entre autres choses.

Le geste théâtral se nourrit toujours du quotidien. Il « montre » dans l’espace scénique comment tout geste de la vie, loin d’être tristement banal, revêt une grande valeur. La mise en scène, en instaurant un rythme, en espaçant les gestes ou en les faisant se répéter de façon resserrée, en multipliant leurs variations et leurs expressions, créera des sens différents. Est-ce par exemple la simple habitude que je veux représenter ou ai-je envie de créer un effet comique ?
Le geste théâtral, parce qu’il porte en lui un léger décalage avec la réalité, décalage nécessaire pour transformer le geste et l’amener là où il va prendre du sens, devra être différencié du geste quotidien filmé dans l’art vidéo, axé sur la technologie de la répétition, ou encore du geste filmé au cinéma. Il se distinguera aussi du geste réalisé par le mime (et du geste du danseur). Le geste devra être pris comme un mot, mais sans être un mot, puisque ce dernier est un moyen de communication direct.
Le corps de l’acteur et sa mise en situation dans l’espace racontent quelque chose, même si le corps n’est pas en action. Le même texte énoncé sur scène prendra un sens radicalement différent si je change la position du corps des acteurs dans l’espace. Imaginons deux amoureux l’un contre l’autre ou à deux points opposés de l’espace scénique. Entre autres corps, on pensera également à l’importance du corps du spectateur, l’espace pris par le public que pense le scénographe, c’est-à-dire celui qui élabore le dessin de la scène, et la façon dont ce dernier impacte sur la représentation.
Ce qui est fascinant et jubilatoire dans le théâtre, c’est la puissance de l’illusion. Nous savons que nous sommes en face d’un mensonge, et pourtant nous y croyons, nous nous laissons prendre, fascinés par la représentation de la vie, telle que nous ne l’avons jamais vue.



Jack PERCHER, metteur en scène

Forum
Répondre à cet article




RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2013 © Lycée Français Charlemagne - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.78.4
Hébergeur : OFIS