Deuxième édition du Concours d’Eloquence au Lycée Charlemagne
Article mis en ligne le 16 mai 2014
Imprimer logo imprimer imprimer en pdf

Suite au succès de l’événement de l’année passée, les élèves, accompagnés de leurs professeurs de langues, sont remontés sur les planches, ce vendredi 11 avril, pour la Deuxième édition du Concours d’Eloquence.
Le principe est simple : prononcer un discours sur le sujet de son choix, dans la langue de son choix, et être le plus convaincant possible. Pas si simple pourtant de se retrouver seul derrière un pupitre, sur une estrade, devant un public surchauffé et un jury attentif !
Nous avons entendu une incroyable défense de la langue latine, des discours vantant l’immortalité, certains se sont pris pour le Cid ou Cyrano, tandis que d’autres se sont montrés très caustiques envers les régimes ! Ceci pour le collège.
Quant au lycée, nous avons apprécié de réelles performance orales, quelque soit le sujet, grave ou humoristique, et dans toutes les langues, ce qui a encore ajouté à l’émotion.
Une journée placée sous le signe des applaudissements, et une expérience inoubliable tant pour les élèves participants que pour ceux qui faisaient partie du jury.
Nous remercions chaleureusement les différents membres du jury, tous les élèves participants ainsi que les professeurs de lettres et langues.
Revivez cet événement grâce aux photos, et rendez-vous l’année prochaine pour une nouvelle édition !

Deux discours primés :

les régimes :
Pendant un diner entre ami, où le silence s’installe à table, rien de mieux que de déclencher le sujet du régime car tout le monde sait ce qu’est un régime et la plupart ont déjà eu l’idée d’en faire un ou en fond un, bref, tout le monde y va.
Evidemment sans compter les végétariens, végétaliens qui sont à fond dans la défense de la cause animale et militant écolo tout comme l’écho du mouvement people bobo du « vegan » qui consiste à ne pas manger de chair animale, de laitage, d’œuf ou de miel.
Dans le même esprit il y a aussi les crudivores. Mais si… Les crudivores, ceux qui mangent seulement le tout cru bio ou les locavores qui ont l’idée de ne manger que les produits locaux il y a même les fléxivores qui sont venues se rajouter à la troupe récemment, et qui sont à mi-chemin des amoureux de la bidoche et des fondus de la graine germée.
Et sans oublier les partisans du « sans gluten » ou « sans lactose » qui sont de loin les plus nombreux. Bref, on s’y perd.
Parfois j’ai l’impression d’être la seule omnivore sur terre. On pourrait presque me reprocher mon manque d’originalité.
Enfin, revenons aux régimes.
Le régime arrive avec l’été. Car qui dit été dit maillot de bain. Et qui dit maillot de bain dit régime. Et on peut aussi dire que qui dit régime dit moral en baisse. On jettera donc sûrement un œil sur les magazines et les nouveaux régimes miracles. Donc voici dans les plus connus…
1. Le régime du Dr Atkins : dit le "terminator des glucides".
Donc plus de pâtes, de pain, de fruit, de sucre tout court.
Indice de frustration 10/10.
2. Le régime crétois (ou méditerranéen) : dit "20 fruits et légumes par jour. Au moins".
Manger Bouger avec une bouteille d’huile d’olive dans la poche. Il paraitrait qu’on pourrait boire de l’huile au biberon.
Indice de frustration 2/10.
3. Le régime hyper protéiné du Dr Dukan : dit "Proteïne Power".
4 périodes à respecter scrupuleusement, la première étant basée sur les protéines, et les 3 autres aussi. Pour changer quoi. On a le droit à des écarts dans ce régime, ce qui permet de faire retomber la pression et évite de tuer son chat.
Indice de frustration 4/10.
4. Le régime "mental" de Jean-Michel Gurret : dit "regardez moi dans les yeux : vous êtes maigre".
Hypnose, coaching vidéo, audio, vous maigrissez en imaginant que vous êtes en train de le devenir. Evitez de vous préparer mentalement au Mac Do, ça reste un régime.
Indice de frustration 1/10.
5. Le régime Scarsdale : "dit le petit suicide".
2 semaines complètes sans glucides avec fruit, légumes et certaines protéines. Puis on se calme 2 semaines. Puis on remet ça.
Indice de Frustration 11/10.
6. Le Régime Montignac : "dit le scientifique".
Quand choisir ses aliments devient un art. Ne sélectionnez que des aliments à index glycémique bas. Et là vous me dites, tu te moques de moi ? Ben non, baladez-vous avec l’encyclopédie Glycémique en 10 volumes (il doit y avoir une appli Iphone) et là ça marche. Sauf si vous mélangez ça avec des graisses saturées. Ben oui bien sûr...
Indice de frustration 8/10.
7. Le régime Weight Watchers : dit "le poids lourd".
Si c’est raisonnable on a le droit à tout, et ce depuis plus de 40 ans. Et surtout d’aller aux fameuses réunions GA (les Gros Anonymes) pour se serrer les coudes entre militant(e) de la cause "Fat Free". Parce que c’est pas une religieuse au chocolat ou un paquet de chips qui va faire la loi.
Indice de Frustration 2/10.
8. Le régime South Beach : dit "le régime qui vient des States avec un nom cool".
Comme le bon et mauvais chasseur, il y a les bons sucres et les bonnes graisses selon le DR Agatston. Une fois que vous les connaissez, c’est bien parti. Pour déconner on supprime d’abord quasiment tout. Et puis on s’y remet petit à petit. Pas super excitant mais reste le nom qui donne envie de faire du roller en mini-short au coucher du soleil devant le Pacifique. On a les régimes qu’on mérite.
Indice de frustration : 7/10.

Maintenant, STOP, allons voir un professionnel, la diététicienne.
Mais NON, c’est une très mauvaise idée ! Je ne dis pas que ca ne marchera pas mais préparez vous à souffrir.
Votre rendez vous consistera à vous faire regretter d’être allé la voir. Elle va vous tuer à petit feu en commençant par vous faire la liste de ce qui vous ne pouvez pas manger : chocolat, fromage, café, dessert, farine, féculents, crème.
Mais demandez lui de vous dire ce que vous pouvez manger, ca irait plus vite.
Peut qu’avec un peu de chance elle ne vous trouvera pas une allergie au lactose ou au gluten.
Vous vous souviendrez vous de notre ancien symbole de pureté ? De notre verre de lait au goûter ? Notre ami pour la vie, comme le disait la pub pour enfant. Et bien n’y pensez plus ! Il est maintenant souvent rendu responsable de toute une série de pathologie plus ou moins graves : les otites, les rhumatismes, le diabète, les cancers et d’autres encore.
Sur qui allons-nous compter maintenant ?
Sur les 5 fruits et légumes par jours ? Il ne faut pas rêver ! Nos fameux ingrédients secrets de la santé sont maintenant arrosés de pesticides.
Et en plus on nous rajoute le poulet aux hormones, la vache folle, la grippe aviaire et les lasagnes à la viande de cheval.
Maigrir ou ne pas maigrir, là n’est même plus la question…
Au final, on ne sait plus où donner de la fourchette !

Eloge du latin :
Ave ! Ô cari discipuli ! Ô frattres mei soprores meae.
Bonjour chers élèves ! Ô mes frères, ô mes sœurs. Je me présente aujourd’hui devant vous pour vous poser une question existentielle avec pour témoins nos chers juges et Jupiter. Cette question est : pourquoi, ne faites-vous pas de latin ? Ah oui c’est vrai, vous avez tous des excuses du genre « bah oui mais, euh ; ça nous rajoute des heures en plus » ou encore « Maison s’en fiche c’est une langue morte ! ». Le latin une langue morte ? Laissez-moi rire *rie ironique* je vous signale qu’il y a plus de 25000 langues qui disparaissent chaque année mais le latin reste la preuve on l’étudie encore à Pointe-Noire. Verba volant scripta moment. Le latin c’est la langue mère du français, de l’anglais, de l’espagnol, de l’italien, du portugais et de bien d’autre langue ! JE vais vous dire ce qu’est le latin à MES yeux. Le latin c’est comme un deuxième monde, pendant une heure, il nous transporte dans ses aventures là où il y a un enfer pavé de monstres mythologiques, de dieux, de déesses et même des héros. Pendant une simple heure, vous pouvez vous glisser dans la peau de la déesse Venus qui fait chavirer les cœur ou alors dans celle du héros Percé qui est le seul qui a persévérer. Cet autre monde dans lequel on est emporté est un rêve, un rêve de chaque personne qui rêve d’avoir un rêve aussi rêveur que ce rêve qui nous fait rêver. Donc la vrai raison est que vous etes des FLEMARD. Mais ne vous en faites pas erae humanum est, sed perseverare diabolicum .Heureusement qu’il y a nos fabuleux sixième de mythologie qui nous ont fait une formississima exposition du nom de « Antropoi kai teoi » . Alors chers sixième, continuez sur votre lancée et rejoignez notre communauté ! et faites des adeptes. Parlons un peu des point positifs : le latin ça catapulte ta moyenne, au bac et au brevet cela te rapporte des points et ça ne peut pas en enlevez. Et puis pas besoin d’être malin pour faire du latin ! le latin c’est comme le Nutella : une fois qu’on y a gouté on ne peut plus s’en passer. Alors répétez après moi « linguam latinam disquete ». ce qui veut dire « apprenez la langue latine » . je vais finir par la phrase latine « veni, vidi, convici » « je suis venue, je vous ai vue, je vous ai convaincu. » Merci

Emilie VITAL






Forum
Répondre à cet article




RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2013 © Lycée Français Charlemagne - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.78.4
Hébergeur : OFIS